La fondation Jean et Suzanne Planque

Jean et Suzanne Planque dans les années 70

En 1972, à la fin de son activité professionnelle, Jean Planque se pose la question du destin de sa collection qu'il souhaite conserver dans sa totalité. « S'il n'y a pas de grands chefs-d'œuvre dans ma collection, rien n'y est vulgaire », se plaisait-il à dire. Trois ans après la disparition de son épouse, Suzanne, le collectionneur, soucieux de partager son exceptionnelle aventure dans l'art, décide de créer la Fondation Jean et Suzanne Planque. Inaugurée le 13 mars 1997, elle a pour objet « d'assurer la conservation des œuvres réunies par Jean Planque et de faire connaître celles-ci par tous les moyens appropriés ».

À la mort accidentelle de Jean Planque en 1998, après l'inventaire des œuvres, un travail de restauration est entrepris et des contacts sont noués en vue d'organiser des expositions et de réfléchir à un futur dépôt des œuvres dans une institution digne de la recevoir.

De 2000 à 2010, une tournée d'exposition est programmée en Europe, dans les lieux où Jean Planque aurait souhaité voir sa collection présentée.

UNE MISSION DE PROMOTION
La fondation entend faire rayonner le nom et les idées défendues par Jean Planque. C'est ainsi qu'elle favorise les prêts à l'extérieur, qu'elle encourage toute exposition et publication destinées à promouvoir les artistes de la collection.