Peinture française du XIXe, Granet, Ingres, Peinture Provençale

Le XIXe siècle est une période extrêmement bien représentée dans la collection du musée dont le point d'orgue est la célèbre oeuvre grand format d'Ingres.

Jean Auguste Dominique Ingres (1780 – 1867), Jupiter et Thétis, 1811
Jean Auguste Dominique Ingres (1780 – 1867), Jupiter et Thétis, 1811 (huile sur toile, 324 x 260 cm) - © Photo H. Maertens

Au tournant des XVIIIe et XIXe siècles, outre un Portrait de jeune garçon de David, une salle entière est consacrée à François-Marius Granet. Elle correspond pour l’essentiel à la période romaine du peintre aixois et s’orchestre autour du portrait du peintre F.M. Granet par son ami Ingres. Le paysage reçoit toute l’attention de Granet et prend la forme d’une méditation sur le déclin et l’oubli dans lequel une civilisation peut sombrer. L’École provençale est largement représentée par de fortes figures, tels L'Engalière, Loubon.

Parmi les œuvres phares du musée le Jupiter et Thétis de Jean Auguste Dominique Ingres, ainsi que des œuvres rares de Duqueylard, tel que le Songe d’Ossian.